Qui est ?

Pour en savoir plus ou pour découvrir Shy’m.

Tamara Marthe est née le 28 novembre 1985 à Trappes, dans les Yvelines (78). Sa maman, Sophie, est d’origine Normande, et son papa, Harry est Martiniquais. Ces derniers sont d’ailleurs divorcés.

Issue d’une famille modeste, elle vit chez sa mère, dans un appartement. Comme elle le dit elle même, elle vit une enfance heureuse et « pleine d’amour ». Elle vit très simplement. Selon ses propos, la jeune fille est donc très peu demandeuse, elle est très calme, et obéissante. Elle est un peu une « fille à maman ». Tamara vit avec « sa grande demi-soeur et son petit demi-frère », comme elle le dit elle même.

Elle entre à l’école maternelle en 1988 et termine l’école primaire en 1996. C’est en 1996 également qu’elle entre au collège Alberto Giacometti, à quelques kilomètres de Trappes, sa ville natale. A cette époque déjà, elle dit à sa mère qu’elle veut « faire un métier où on gagne pas la même somme d’argent tous les mois », Tamara ne veut pas d’une routine de vie, même si elle ne pensait, à ce moment, jamais devenir Shy’m un jour. Son truc, c’était plutôt de devenir vétérinaire à l’époque.

C’est lors d’une évaluation de chant au collège qu’elle découvre son talent de chanteuse. A 14 ans, la jeune Tamara se passionne surtout pour la danse. Elle commence à se poser des questions sur son avenir, pourquoi pas devenir danseuse ? Celle qui deviendra Shy’m veut donc se lancer dans sa passion, mais ses parents lui imposent de passer son baccalauréat avant. Ses années lycée se passent entre le lycée Emilie de Breteuil et le lycée Jean Vilar*, toujours à quelques kilomètres de sa ville natale, Trappes. Elle y obtient son BAC L en 2002.

Après l’obtention de son précieux diplôme, Tamara enchaîne les petits boulots pour pouvoir enregistrer ses premières maquettes, poussée par sa maman.

A la même époque le rappeur K. Maro (Cyril Kamar) recherchait justement une jeune chanteuse à produire. Après avoir vu une vidéo, il demande à la rencontrer. Le rendez-vous a lieu dans un studio Parisien et Cyril lui fait chanter quelques titres a cappella.

Il ne laisse paraître aucun sentiment, elle ne sait donc pas si il est convaincu. Et pourtant, si !

En 2005, ils enregistrent ensemble le titre « Histoire de Luv’ », troisième single du premier album de K. Maro, puis ils partent ensemble vers Montréal, pour tourner le clip de la chanson. Grande première pour Tamara qui n’est jamais partie en voyage sans sa maman.

C’est donc à ce moment, que Tamara doit choisir un nom de scène. Le M de Martinique, ajouté à la traduction anglaise de « timide », Shy, font naître Shy’m ! K. Maro lui compose 4 ou 5 titres, et à ce moment, ils se rendent compte tous les deux qu’ils sont faits pour travailler ensemble, puisqu’elle s’approprie immédiatement ces chansons.

L’heure de sa première scène avec K. Maro arrive… En octobre 2005*. Et c’est le drame ! Avec le stress, Shy’m fait un malaise et s’évanouit juste avant de monter sur scène. Même si au début, les équipes pensent que ça va passer, obligation d’appeler des médecins. Finalement, sa première scène, sur le Hit Machine, se passe très bien. En revoyant les images dans une interview en 2014, elle se trouve assez ridicule !

C’est dans un style très R’n’B que Shy’m se fait connaître en solo en 2006, avec son premier single « Femme de couleur ». Un titre aux couleurs de ses origines Martiniquaises. Ce titre sera suivi de son premier album : « Mes fantaisies ».

Pour les gens qui travaillent avec elle, à ce moment, sa timidité est un véritable problème. Le succès de cet album est un peu une « première victoire » pour Shy’m, même si comme elle le dit à l’époque, ce n’est pas parce que ça marche à ce moment que le succès est acquis. La sortie du deuxième single de l’album, « Victoire », confirme ce que Cyril pense depuis le départ : Tamara et lui sont sur la même longueur d’onde. Toujours selon ce dernier, Shy’m commence à prendre vraiment confiance en elle à l’époque du clip « T’es parti ». Le dernier single de cet album est « Oublies-moi ».

Shy’m assume totalement son look dans ce clip, même si elle avoue que c’est difficile de trouver le juste milieu entre un look sexy et un look vulgaire. A force de faire des interviews, de passer à la télé, elle apprend à masquer sa timidité, mais elle revient toujours, à chaque retour de vacances par exemple, comme elle l’explique.

En 2008 et toujours avec la même équipe, c’est avec son album « Reflets » que Shy’m continue sa carrière. « La première fois » en est le premier single. Les titres « Si tu savais » et « Step Back (avec Odessa Thornhill) » suivent en tant que single. Sur cet album, figure une chanson, la seule, écrite par Tamara à cette époque. Il s’agit de « L’unique », un titre dédié à sa mère.

2 ans plus tard, elle revient avec le single « Je sais », suivi de son 3ème album, « Prendre l’air » dans un style très différent. Y figurent également les singles « Je suis moi », « Prendre l’air », « Tourne » ainsi qu’une reprise de Calogero « En apesanteur ».

En 2011, Shy’m participe à « Danse avec les stars », sur TF1. Grâce à son partenaire Maxime Dereymez, ils gagnent cette 2ème édition de l’émission ! Pendant les deux saisons suivantes, elle devient jury aux cotés de Marie-Claude Pietragalla, Jean-Marc Généreux et Chris Marques.

Quelques temps après cette émission, c’est le début d’une grande aventure : le ShimiTour ! Sa première tournée de 49 dates à travers la France, la Belgique et la Suisse. Le Shimitour commence le 20 décembre 2011 au zénith de Paris, et il se termine le 4 janvier 2013 à Paris Bercy, soit la plus grande salle que Shy’m fera.

Entre temps, c’est « Caméléon », le 4ème album de la belle, qui sort en juin 2012. Le premier titre sorti est « Shimisoldiers » une chanson dédiée à ses fans. Il sera suivi de « Et alors ! », « On se fout de nous », « Et si » et « Caméléon ».

C’est également en 2012 qu’elle fera un premier buzz dont on parlera jusqu’au Japon, avec sa robe signée Franck Sorbier lors des NRJ Music Awards.

Au cours de l’année 2012, en collaboration avec la styliste Ninon Palisse, Tamara créée une collection de vêtements nommée AS I AM. Une marque assez luxueuse avec des prix allants d’une trentaine d’euros à quelques 290 pour une des pièces. Une deuxième collection sortira plus tard avec une gamme bien plus abordable.

Après cette grosse tournée et ses 4 albums, Shy’m annonce un « Break ». Personne ne s’y attend, et personne ne se doute qu’il durera environ 2 ans !

En décembre 2013, une grosse frayeur pour elle, comme pour ses fans, celle qu’on appelle Shy’m se fait agresser sur les Champs Élysée,  après une légère collision en voiture. Au même moment elle se fait voler son sac à main dans sa voiture. Shy’m écope donc d’une Interruption Temporaire de Travail de dix jours. Cet incident provoquera une sorte de paranoïa chez elle, la chanteuse se met donc à la boxe.

Pendant cette pause musicale, Tamara laisse Shy’m de coté pour se retrouver. Elle part à Cape Town, en Afrique du Sud, elle saute en parachute, plonge avec des requins entre autre, et tombe amoureuse du pays.

Le 21 août 2014, Shy’m fait le buzz malgré elle. Elle est, selon la presse people, « arrêtée en état d’ivresse et sans permis de conduire ». Plus tard, elle se défendra dans des interviews, en disant que la presse en rajoute toujours. Elle sera convoquée deux fois au tribunal pour cet incident.

En novembre 2014, c’est le grand retour de Shy’m ! Elle revient avec le single « La Malice », puis « l’Effet de Serre » singles suivis d’un album plutôt mélancolique, rien que le nom y fait penser, « Solitaire ».

Plus tard en janvier et mai 2015 sont sortis deux autres singles issus de cet album ; « On s’en va » et « Silhouettes ». Shy’m sort un tee-shirt pour sa collection AS I AM, imprimé « Je suis cool mais pas in » repris du refrain de Silhouettes, son dernier single.

Après cet album, Shy’m se lance dans une deuxième tournée, de mars à novembre 2015. Une tournée complètement différente du Shimitour, puisqu’elle est beaucoup plus épurée. Shy’m est presque seule sur scène, seulement deux danseurs l’accompagnent sur quelques chansons.

La tournée se terminera tristement, puisque quelques jours après les attentats de Paris, les 17 et 18 novembre 2015 à l’AccorHotels Arena Paris (Bercy). Pendant le premier concert de ces deux dates, elle saute dans la foule, et suite a une vidéo du saut postée sur YouTube, son saut, ou plutôt son semblant de chute fera parler jusqu’aux Etats-Unis.

En octobre 2015 la première compilation de Shy’m sort. Intitulée « À nos dix ans », elle regroupe tous les tubes de la chanteuse pendant ses dix premières années de carrière. Deux nouveaux titres en bonus : « Il Faut Vivre » et « Tandem », une reprise de la célèbre chansons de Vanessa Paradis.

En février 2017, la chanteuse revient par surprise en sortant un single auquel personne ne s’attendait, « Mayday » en featuring avec le rappeur américain Kid Ink.  Il sera suivi de la ballade « Si tu m’aimes encore », ou la chanteuse se dévoile en tant que danseuse avec son ami Zack. Quelques jours avant la sortie de l’album c’est la sortie du single « Héros ». Son dernier album en date est Héros, sorti le 1er septembre.

Une tournée de quelques dates exceptionnelles dans petites salles était prévue également en 2017, elle sera reportée au printemps 2018, avec trois dates aux célèbres Folies Bergère de Paris.

En parallèle à ce nouvel album, l’artiste s’est à nouveau découverte dans un domaine particulier : celui d’animatrice télé. Elle a présenté l’émission Nouvelle Star sur M6 entre le 1 novembre et le 20 décembre 2017. L’émission ne fera malheureusement pas de bonnes audiences.

À ce jour, le Héros Tour est terminé. Shy’m est de retour sur TF1, et reprend sa place de juge dans l’émission Danse Avec les Stars.

En début d’année 2018, elle parlait de faire du théâtre, est-ce un projet qui verra le jour prochainement ? En tous cas, pas de nouvel album à l’horizon pour le moment.